La tortue

peinture tortue celesteLa tortue occupe une place importante dans la représentation symbolique chinoise.
Dans l’ancien temps, les chinois se référaient à la nature pour comprendre le monde et c’est en observant les caractéristiques physiques de la tortue qu’ils ont déduit la conception schématisé du monde : la partie ventrale représentant un carré lui-même entouré d’un cercle formé par la carapace. Ainsi selon la cosmogonie chinoise, le carré au centre du monde, représente la Chine et le cercle autour les autres peuples et au delà la voute céleste.
La tortue devient une représentation qui détient à elle seule les secrets du Ciel et de la Terre.
Forte de ce symbole, elle a été utilisée à des fins de divinations afin de communiquer avec le monde de l’au-delà. A l’époque de la dynastie Shang, les carapaces de tortues étaient utilisées comme support de la pratique divinatoire. Les chamans chauffaient les carapaces avec le feu des tisons, les craquelures et les fissures qui en résultaient étaient les réponses des Esprits. Elles étaient ensuite interprétées par le devin qui consignait les réponses à l’aide signes mnémotechniques inscrites à côté des fissures. Les carapaces de tortues des anciens oracles étaient conservées, archivées suivant les thèmes des questions et servaient pour des consultions similaires.
De cette pratique est née l’origine de l’idéogramme chinois mais elle marque également les prémices du I Ching.
Pour le Feng Shui la tortue fait partie des quatre animaux célestes censés protéger l’emplacement de la maison. Elle est la tortue noire, symbole de montagne, de solidité, de soutien, de colonne vertébrale qui protège la maison et ses habitants. Elle est qualifiée de tortue « noire », car elle est située à l’arrière de la maison, au Nord. Pour bénéficier d’un bon Feng Shui, il est important de veiller entre autre, à avoir une tortue noire présente et solide.
Mais la tortue est aussi plus connue comme symbole de sagesse, elle avance à son rythme et de longévité, elle peut vivre au-delà de cent ans.

i ching et business

I Ching en entreprise

Le I Ching un formidable outil d’aide à la décision, peu connu du monde des affaires.
En Chine, dans la période antique, les empereurs, les nobles et les rois utilisaient le I Ching comme d’un instrument pour gouverner leur pays. Avant de prendre une décision importante ayant des répercussions stratégiques sur l’ensemble de la population, les puissants consultaient et posaient des questions aux I Ching.

Aujourd’hui, face à un monde toujours en mouvement, tant sur le plan financier, économique, environnemental et sociétal, l’entreprise et les hommes qui la dirigent doivent être de plus en plus aptes à prendre des décisions pertinentes, de qualité, et ce dans des délais courts.
Certains dirigeants ou cadre y arrivent très bien, mais pour d’autres cela peut -être source de stress, de doutes et d’interrogations. C’est à ce moment là qu’il est parfois utile d’entendre une autre voix, qui serait impartiale, neutre et juste.
Le I Ching peut se révéler être l’outil idéal : il n’empiète pas sur votre choix, ne vous influence pas, ne se base que sur les faits et surtout il ne fait que répondre à la question posée.
Le I Ching révèle, met en lumière la réponse qui est déjà en vous, que votre intuition avait peut-être effleurée mais que votre mental a ignoré.
Il vous permet d’être focus sur le présent et centré sur la problématique.
L’idée n’est pas de s’en remettre au sort, mais d’avoir un éclairage sur une situation donnée et de lever le doute afin de pouvoir prendre une décision pour le bien de l’entreprise.

interaction eau bois

Les cinq éléments et leurs influences

Les cinq éléments (bois, feu, terre, métal et eau) sont la base de mon travail sur l’astrologie Bazi, le I Ching et le  Feng Shui traditionnel.
Les 5 éléments sont partout, même s’ils sont imperceptibles, leur influence en termes d’énergie est indéniable.
Comprendre l’interaction entre ces éléments, c’est comprendre leur accord, leur désaccord, leur fusion ou leur clash. L’exercice devient particulièrement subtil quand il s’agit d’analyser et d’étudier les 5 éléments qui composent une date de naissance, un hexagramme ou les étoiles volantes du Feng Shui.

Prenez l’eau et le feu, deux éléments qui sont en total désaccord, l’eau en éteignant le feu, en prend le contrôle. Cela ne veut pas dire que l’eau est meilleure que le feu. En Bazi, si une personne est de l’élément Feu forte, l’eau devient l’élément indispensable à son équilibre et lui devient favorable. A l’inverse, l’eau soutient le bois, le nourrit, le fait grandir. Si une personne est de l’élément bois fort, l’eau est ici un élément défavorable car trop d’eau tuerait le bois.
Dans le cas du I Ching, pour chaque ligne composant un hexagramme, un élément lui est associé. L’interprétation de l’hexagramme se porte sur la manière dont ces éléments cohabitent. Est-ce qu’ils se soutiennent ou se détruisent les uns des autres?
C’est toujours une révélation pour moi quand je saisis les subtilités de ces éléments et que je parviens à articuler une analyse, une interprétation précise pour répondre aux demandes de mes clients.
En ce qui concerne le Feng Shui et plus particulièrement les étoiles volantes, on étudie les variations d’énergie suivant sa temporalité. Je m’explique, l’énergie d’un lieu change tous les vingt ans, suivant sa date de construction. Cette énergie est symbolisée par des chiffres, chaque chiffre correspondant à un élément. Nous y voilà! En étudiant l’interaction entre les éléments en présence, j’applique des remèdes dans le but d’harmoniser ces énergies avec celles des habitants.

Le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau qui composent le principe des cinq éléments sont partout, en nous et autour de nous. Ils représentent le principe fondamental de la philosophie taoïste et sont une richesse pour les sciences métaphysiques chinoises.

i ching

Consultation I Ching

Le I Ching est un outil puissant de divination et de prédictions, permettant d’obtenir des réponses à des questions auxquelles l’homme est confronté.
Dans les temps anciens, les rois utilisaient le I Ching pour connaitre l’issue d’une bataille ou d’une guerre, ou même pour s’amuser à deviner les choses cachées.
Aujourd’hui, consulter le I Ching, s’apparente à consulter un oracle accédant ainsi aux traditions oraculaires des temps anciens.
Les interprètes du I Ching de Chine, Hong Kong ou Taiwan se réfèrent très rarement au I Ching rédigé par le roi Wen et Confucius. Ils ont développé une approche totalement différente dans l’interprétation des hexagrammes.
Chaque ligne d’un hexagramme est définie par rapport aux 5 éléments (Feu, Terre, Métal, Eau et Bois) et aux 5 aspects de la vie. Cette méthode permet une interprétation plus précise et moins générale comparée à la lecture seule des hexagrammes.

Le I Ching est un outil très précieux d’aide à la décision, une façon simple d’obtenir des réponses à des questions que l’on se pose à des moments clés de notre vie. Souvent, la réponse est en nous, il suffit parfois d’un coup de pouce pour la révéler.
D’où l’importance de bien clarifier votre demande, afin de formuler la question la plus précise possible. L’étape suivante consiste à composer l’hexagramme, en lançant six fois, trois pièces de monnaies identiques.
J’interprète ensuite l’hexagramme obtenu en fonction de la question posée.

La consultation se fait par téléphone.
Tarif : 30 euros par question

Vous souhaitez des réponses à une question précise ? Contactez-moi ici

Les 8 trigrammes

EH baguaLes trigrammes sont la base du I Ching. Qu’est ce qu’un trigramme?
Un trigramme est formé par 3 lignes, continues ou discontinues.
La ligne continue est le Yang et la ligne discontinue le Yin.
Fu Xi combina les 3 lignes Yin et les 3 lignes Yang entre elles et forma les 8 trigrammes.
Les 8 trigrammes sont les symboles des phénomènes naturels observés par Fu Xi. Chaque trigramme représente donc un phénomène de la nature : le Ciel, la Terre, le Feu, l’Eau, la Montagne, le Tonnerre, le Vent et le Lac.
Un trigramme correspond aussi à la Trinité cosmique. Le trait du bas représente la Terre, celui du milieu l’Homme et celui du haut, le Ciel.
Grâce à la formation des 8 trigrammes, des informations pouvaient y être stockées comme dans une banque de données. Ainsi un trigramme pouvait signifier plusieurs informations à la fois : la direction ( Nord, Sud…), la place dans la famille (Père, Mère, Fils ainé…), les 5 éléments, un animal, etc.

 

La naissance du I Ching (Yi King)

fu xiLa naissance du I Ching (Yi King) a donné lieu à beaucoup de légendes et de spéculations.
Ce que l’on s’accorde à dire est que le I Ching n’est pas l’œuvre que d’un seul homme mais de plusieurs ayant participé à sa construction.
Il y eu tout d’abord Fu Xi.
On ne sait presque rien de Fu Xi sinon qu’il vivait en Chine, il y a environ 4500 avant notre ère et qu’il serait l’ancêtre des êtres humains selon les légendes chinoises. Quoi qu’il en soit, son observation de la nature et sa compréhension profonde du principe du Yin et du Yang ont permis l’émergence des huit trigrammes.
Le deuxième personnage est le Roi Wen.
Durant la dynastie Shang (1766-1121 av JC), Ki Chang un chef de clan fut emprisonné suite à une calomnie de rébellion, il sera connu plus tard sous le nom de Roi Wen. Durant de sa captivité, il étudia les trigrammes de Fu Xi et superposa un trigramme (3 traits) l’un sur l’autre, formant ainsi un hexagramme (6 traits). La combinaison des 8 trigrammes donnant au total 64 hexagrammes. Il interpréta le sens de chaque hexagramme, ligne par ligne donnant ainsi naissance au texte fondateur du I Ching.
Vers 550 avant notre ère, Confucius étudia le I Ching et y apporta des commentaires. Ces commentaires furent intégrés dans le texte original devenant le Livre du Changement tel que nous connaissons aujourd’hui.